|

Great-West Lifeco annonce un bénéfice net de 581 M$ au troisième trimestre de 2017, ce qui comprend des pertes de 175 M$ liées aux ouragans Harvey, Irma et Maria

Les lecteurs sont priés de se reporter aux paragraphes de mise en garde à l’égard des déclarations prospectives et des mesures financières non définies par les IFRS à la fin du présent communiqué. Tous les chiffres sont exprimés en dollars canadiens, à moins d’indication contraire.

Winnipeg, le 2 novembre 2017… Great-West Lifeco Inc. (Lifeco ou la compagnie) a annoncé aujourd’hui un bénéfice net attribuable aux détenteurs d’actions ordinaires de 581 M$, ou 0,587 $ par action ordinaire pour le troisième trimestre de 2017, comparativement à 674 M$, ou 0,682 $ par action ordinaire, pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent. Le bénéfice net de Lifeco pour le troisième trimestre de 2017 comprend des pertes de réassurance IARD de 175 M$ après impôt liées aux sinistres estimés résultant des ouragans Harvey, Irma et Maria, qui ont entraîné une diminution de 0,177 $ du bénéfice par action ordinaire. Compte non tenu de cet élément, le bénéfice s’est établi à 756 M$, en hausse de 82 M$ par rapport à l’exercice précédent, principalement en raison de la hausse des honoraires et de la baisse des charges qui reflète l’incidence des initiatives soutenues de gestion des charges.

Pour la période de neuf mois close le 30 septembre 2017, compte non tenu de l’incidence des coûts de restructuration de 156 M$ depuis le début de l’exercice, le bénéfice net ajusté de Lifeco s’est chiffré à 1 913 M$, ou 1,934 $ par action ordinaire, comparativement à 1 987 M$, ou 2,004 $ par action ordinaire, pour la période correspondante de l’exercice précédent.

« Les résultats du troisième trimestre témoignent de la solide performance opérationnelle de l’ensemble de nos secteurs d’activité, malgré l’effet que les pertes de réassurance ont eu sur nos résultats, a déclaré Paul Mahon, président et chef de la direction de Great-West Lifeco. Notre transformation de l’exploitation canadienne a déjà commencé à porter ses fruits, les activités d’Empower Retirement aux États-Unis ont démontré un bon dynamisme depuis leur intégration, et la vigueur de notre situation du capital nous permet de poursuivre nos investissements dans la croissance future. »

L’actif administré consolidé au 30 septembre 2017 s’est chiffré à environ 1,3 billion de dollars, une hausse de 46,1 G$ par rapport au 31 décembre 2016.

Faits saillants pour le trimestre

Les honoraires atteignent 1,4 G$, une hausse de 7 %

  • Les honoraires et autres produits se sont chiffrés à 1,4 G$, soit une hausse de 7 % par rapport au troisième trimestre de 2016, qui s’explique principalement par les augmentations enregistrées dans tous les secteurs ainsi que par le rendement des marchés et la croissance des affaires.

Perte de 175 M$ liée aux ouragans

  • La compagnie, par l’intermédiaire de sa filiale, le Groupe de réassurance London Inc., offre des garanties de protection des biens immobiliers en cas de catastrophe aux compagnies de réassurance et, par conséquent, elle peut être exposée aux sinistres découlant de catastrophes naturelles majeures. Le bénéfice net de la compagnie pour le troisième trimestre de 2017 comprend des pertes de 175 M$ après impôt liées aux sinistres estimés. L’estimation de la compagnie à l’égard de cette perte pourrait changer si des renseignements supplémentaires deviennent disponibles.

Lifeco a été reconnue pour son engagement envers les pratiques durables

  • Le projet Carbon Disclosure Project (CDP) a accordé une note de A- à Lifeco, un pointage qui, pour la première fois, tient compte des activités mondiales en plus des activités canadiennes. La Great-West, une filiale canadienne de la compagnie, obtient ainsi une fois de plus le meilleur résultat parmi les assureurs au Canada. De plus, Conseillers immobiliers GWL, une filiale canadienne de la compagnie, s’est encore classée favorablement au Global Real Estate Sustainability Benchmark (GRESB) en raison de son engagement envers l’application de pratiques durables en matière d’environnement, de responsabilité sociale et de gouvernance. Conseillers immobiliers GWL inc. s’est classée au premier rang des sociétés de conseil immobilier au Canada cette année, alors qu’elle occupait la deuxième place l’an dernier.

Maintien de la vigueur du capital et de la flexibilité financière

  • Le ratio du montant minimal permanent requis pour le capital et l’excédent (le MMPRCE) de La Great-West, compagnie d’assurance-vie se chiffrait à 233 % au 30 septembre 2017.
  • Lifeco a déclaré un dividende trimestriel de 0,3670 $ par action ordinaire, payable le 29 décembre 2017.
  • Le rendement des capitaux propres ajusté, compte non tenu de l’incidence des coûts de restructuration, a été de 13,3 %. Les pertes de 175 M$ liées aux sinistres estimés résultant d’ouragans ont entraîné une diminution de 0,9 % du rendement des capitaux propres.

RÉSULTATS D’EXPLOITATION SECTORIELS

Aux fins de la présentation de l’information, les résultats d’exploitation consolidés de Lifeco sont regroupés en quatre secteurs à présenter, soit l’exploitation canadienne, l’exploitation américaine, l’exploitation européenne et l’exploitation générale de Lifeco, lesquels reflètent les emplacements géographiques ainsi que la structure de gestion et la structure interne des sociétés. Pour obtenir de plus amples informations, se reporter au rapport de gestion de la compagnie pour le troisième trimestre de 2017.

EXPLOITATION CANADIENNE

  • Progression de la transformation des activités de l’exploitation canadienne – À la suite de la restructuration des activités autour de deux nouvelles unités d’exploitation (une axée sur les clients individuels, l’autre sur les clients collectifs), l’exploitation canadienne a réalisé des progrès à l’égard de la cible déjà annoncée pour les réductions annuelles des charges, qui s’établit à 200 M$, avant impôt. Au 30 septembre 2017, la compagnie a réalisé des réductions annualisées d’environ 95 M$ avant impôt, soit environ 69 M$ à l’égard du compte attribuable aux détenteurs d’actions ordinaires et 26 M$ à l’égard du compte de participation.
  • Bénéfice net de 296 M$ pour l’exploitation canadienne au troisième trimestre  Le bénéfice net attribuable aux détenteurs d’actions ordinaires s’est établi à 296 M$ au troisième trimestre de 2017, comparativement à 289 M$ au troisième trimestre de 2016, principalement en raison de la croissance des honoraires et de la vigueur des résultats au chapitre de la mortalité au sein des unités Client individuel et Client collectif. Pour la période de neuf mois close le 30 septembre 2017, le bénéfice net ajusté attribuable aux détenteurs d’actions ordinaires, à l’exclusion des coûts de restructuration de 126 M$ comptabilisés au deuxième trimestre de 2017, s’est chiffré à 862 M$, comparativement à 892 M$ pour la période correspondante de l’exercice précédent.

EXPLOITATION AMÉRICAINE

  • Hausse de 47 % du bénéfice net de l’exploitation américaine au troisième trimestre  Le bénéfice net attribuable aux détenteurs d’actions ordinaires s’est établi à 88 M$ US au troisième trimestre de 2017, une hausse de 47 % par rapport au montant de 60 M$ US enregistré au troisième trimestre de 2016, laquelle s’explique principalement par la croissance des honoraires et la baisse des charges pour Empower Retirement. Pour la période de neuf mois close le 30 septembre 2017, le bénéfice net attribuable aux détenteurs d’actions ordinaires s’est chiffré à 192 M$ US, comparativement à 147 M$ US pour la période correspondante de l’exercice précédent, ce qui constitue une hausse de 31 %.
  • Hausse de 12 % des honoraires et autres produits  Les honoraires et autres produits se sont chiffrés à 485 M$ US pour le trimestre clos le 30 septembre 2017, en hausse de 12 % par rapport au montant de 432 M$ US enregistré à la période correspondante de l’exercice précédent, principalement en raison de la hausse des honoraires d’Empower Retirement et de Putnam. Cette augmentation tient principalement au rendement des marchés et aux entrées nettes de trésorerie.
  • Hausse de 9 % de l’actif géré moyen de Putnam  L’actif géré moyen de Putnam pour le trimestre clos le 30 septembre 2017 s’est chiffré à 165,2 G$ US, contre 151,7 G$ US pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent, une augmentation de 9 % qui s’explique principalement par l’incidence cumulée du rendement des marchés et des entrées d’actifs nettes des marchés institutionnels au cours de la période de 12 mois. L’actif géré de clôture de Putnam se chiffrait à 167,8 G$ US au 30 septembre 2017.
  • Amélioration des flux de trésorerie nets des fonds communs de placement de Putnam  Les sorties nettes des fonds communs de placement de Putnam se sont chiffrées à 221 M$ US pour le trimestre clos le 30 septembre 2017, ce qui représente une amélioration de 1,4 G$ US par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent. Ce résultat cadre avec l'amélioration des flux de trésorerie du secteur pour les fonds gérés activement.

EXPLOITATION EUROPÉENNE

  • Hausse de 15 % du bénéfice net de l’exploitation européenne au troisième trimestre, compte non tenu de la perte estimée relative aux ouragans  Le bénéfice net attribuable aux porteurs d’actions ordinaires, compte non tenu de la perte de 175 M$ liée aux sinistres estimés résultant d’ouragans, s’est chiffré à 359 M$ pour le troisième trimestre de 2017, en hausse par rapport au montant de 313 M$ enregistré pour le troisième trimestre de 2016. Cette augmentation découle des profits attribuables aux nouvelles affaires, des résultats favorables au chapitre de la mortalité et des modifications de certaines estimations liées à l’impôt. Pour la période de neuf mois close le 30 septembre 2017, le bénéfice net attribuable aux détenteurs d’actions ordinaires, à l’exclusion de la perte estimée liée aux ouragans, s’est établi à 969 M$ pour le troisième trimestre de 2017, en hausse par rapport au montant de 893 M$ enregistré pour la période correspondante de l’exercice précédent.
  • Entente conclue visant l’acquisition du fournisseur de services financiers Retirement Advantage au Royaume-Uni – Le 24 août 2017, la compagnie a conclu, par l’entremise de sa filiale en propriété exclusive, The Canada Life Group (U.K.) Limited, une entente visant l’acquisition du fournisseur de services financiers Retirement Advantage au Royaume-Uni. Retirement Advantage compte plus de 30 000 clients détenteurs de produits de retraite et de prêts hypothécaires rechargeables, en plus d’avoir un actif géré de plus de 3,3 G$. La transaction devrait se conclure d’ici la fin du premier trimestre de 2018.
  • Irish Life Health demeure en voie d’atteindre son objectif en matière de réduction des charges  La compagnie a réalisé des synergies annualisées, qui se chiffraient à 10 M€ avant impôt au 30 septembre 2017, relativement à l’intégration des activités d’Irish Life Health, et demeure en bonne voie d’atteindre son objectif d’économies annuelles, fixé à 16 M€ avant impôt pour les trois prochains mois. Irish Life a également réalisé des réductions annualisées de ses charges de 7 M€ avant impôt dans ses activités de détail et vise une cible de 8 M€ avant impôt d’ici la fin de 2017.

DIVIDENDES TRIMESTRIELS

Lors de sa réunion d’aujourd’hui, le conseil d’administration a approuvé le versement d’un dividende trimestriel de 0,3670 $ par action sur les actions ordinaires de Lifeco payable le 29 décembre 2017 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 1er décembre 2017.

De plus, le conseil d’administration a approuvé le versement des dividendes trimestriels sur les actions privilégiées de Lifeco de la manière suivante :

Actions privilégiées
de premier rang

Date de clôture
des registres

Date de paiement

Montant par action

Série F

1er décembre 2017

29 décembre 2017

0,36875 $

Série G

1er décembre 2017

29 décembre 2017

0,3250 $

Série H

1er décembre 2017

29 décembre 2017

0,30313 $

Série I

1er décembre 2017

29 décembre 2017

0,28125 $

Série L

1er décembre 2017

29 décembre 2017

0,353125 $

Série M

1er décembre 2017

29 décembre 2017

0,3625 $

Série N

1er décembre 2017

29 décembre 2017

0,1360 $

Série O

1er décembre 2017

29 décembre 2017

0,128675 $

Série P

1er décembre 2017

29 décembre 2017

0,3375 $

Série Q

1er décembre 2017

29 décembre 2017

0,321875 $

Série R

1er décembre 2017

29 décembre 2017

0,3000 $

Série S

1er décembre 2017

29 décembre 2017

0,328125 $

Série T

1er décembre 2017

29 décembre 2017

0,321875 $

 

Les dividendes dont il est question ci-dessus sont des dividendes admissibles aux fins de la Loi de l’impôt sur le revenu (Canada) et de toute loi provinciale similaire.

Vous trouverez ci-jointes les principales données financières.

GREAT-WEST LIFECO

Great-West Lifeco Inc. (TSX : GWO) est une société de portefeuille internationale spécialisée dans les services financiers ayant des participations dans l’assurance-vie, l’assurance-maladie, les services de retraite et de placement, la gestion d’actifs et la réassurance. Lifeco exerce des activités au Canada, aux États-Unis et en Europe par l’intermédiaire de La Great-West, compagnie d’assurance-vie (la Great-West) et de ses filiales en exploitation, c’est-à-dire la London Life, Compagnie d’Assurance-Vie (la London Life) et La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie (la Canada-Vie), ainsi par l’intermédiaire de Great-West Life & Annuity Insurance Company (Great-West Financial) et de Putnam Investments, LLC (Putnam). Lifeco et les sociétés de son groupe administrent un actif consolidé d'environ 1,3 billion de dollars et sont membres du groupe de sociétés de la Corporation Financière Power. Pour en apprendre davantage, visiter le site www.greatwestlifeco.com.

Mode de présentation

Les états financiers consolidés de Lifeco ont été préparés conformément aux Normes internationales d’information financière (les IFRS) et constituent la base des chiffres présentés dans le présent communiqué, sauf indication contraire.

Mise en garde à l’égard des déclarations prospectives

Le présent communiqué peut renfermer des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives comprennent des énoncés de nature prévisionnelle, dépendent de conditions ou d’événements futurs ou s’y rapportent, ou comprennent des termes comme « prévoir », « s’attendre à », « avoir l’intention de », « compter », « croire », « estimer », d’autres expressions semblables ainsi que les formes négatives de ces termes. Les déclarations de cette nature peuvent porter, notamment, sur l’exploitation, les activités, la situation financière, la performance financière prévue (y compris les produits, le bénéfice ou les taux de croissance) et les stratégies ou les perspectives commerciales courantes de la compagnie, ainsi que sur les mesures futures qu’elle pourrait prendre, y compris les déclarations qu’elle pourrait faire à l’égard des avantages qu’elle prévoit retirer des acquisitions et des dessaisissements. Les déclarations prospectives sont fondées sur des prédictions, des prévisions, des projections, des attentes et des conclusions à l’égard d’événements futurs qui étaient établies au moment des déclarations et sont, par leur nature, assujetties, entre autres, à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses concernant la compagnie, à des facteurs économiques et au secteur des services financiers dans son ensemble, y compris les secteurs de l’assurance et des fonds communs de placement. Ces déclarations ne garantissent pas la performance financière future, et le lecteur est prié de noter que les événements et les résultats réels pourraient s’avérer significativement différents de ceux qui sont énoncés ou sous-entendus dans les déclarations prospectives. Les facteurs et les hypothèses significatifs qui ont servi à formuler les déclarations prospectives contenues dans le présent document comprennent l’hypothèse selon laquelle la conjoncture dans laquelle la compagnie exerce ses activités demeurera essentiellement inchangée, ce qui comprend, de façon non limitative, le comportement des clients, la réputation de la compagnie, les prix du marché pour les produits offerts, le niveau des souscriptions, les primes reçues, les honoraires, les charges, les résultats au chapitre de la mortalité et de la morbidité, les taux de déchéance, les ententes de réassurance, les besoins de liquidités, les exigences de capital, les notations, les impôts, l’inflation, les taux d’intérêt et de change, la valeur des placements, les activités de couverture, les marchés boursiers et financiers mondiaux, la concurrence, ainsi que d’autres conditions générales sur le plan économique et politique ou relatives aux marchés en Amérique du Nord et à l’échelle internationale. Plusieurs de ces hypothèses reposent sur des facteurs et des événements sur lesquels la compagnie n’exerce aucun contrôle, et rien ne garantit qu’elles se révéleront exactes. Les autres facteurs importants et hypothèses importantes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent significativement de ceux présentés dans les déclarations prospectives comprennent les réactions des clients aux nouveaux produits, la dépréciation du goodwill et des autres immobilisations incorporelles, la capacité de la compagnie à mettre à exécution les plans stratégiques et à y apporter des changements, les changements technologiques, les violations ou les défaillances des systèmes informatiques et de la sécurité (y compris les cyberattaques), les paiements requis aux termes de produits de placement, les changements sur le plan de la réglementation et des lois locales et internationales, les changements liés aux méthodes comptables, l’incidence de l’application de modifications de méthodes comptables futures, les décisions judiciaires ou réglementaires inattendues, les catastrophes, le maintien et la disponibilité du personnel et des tiers fournisseurs de services et la capacité de la compagnie à effectuer des opérations stratégiques et à intégrer les acquisitions et les changements significatifs imprévus à l’égard des installations, des clients, des relations avec les employés et des ententes liées aux créances de la compagnie. Le lecteur est prié de noter que la liste des hypothèses et facteurs précités n’est pas exhaustive et qu’il existe d’autres facteurs mentionnés dans d’autres documents déposés auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières, y compris ceux figurant dans le rapport de gestion annuel de 2016 de la compagnie aux rubriques Gestion du risque et pratiques relatives au contrôle et Sommaire des estimations comptables critiques. Ces documents ainsi que d’autres documents déposés peuvent être consultés à l’adresse www.sedar.com. Le lecteur est également invité à examiner attentivement ces facteurs, ainsi que d’autres facteurs, les incertitudes et les événements éventuels, et à ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. À moins que la loi applicable ne l’exige expressément, la compagnie n’a pas l’intention de mettre à jour les déclarations prospectives à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement.

Mise en garde à l’égard des mesures financières non définies par les IFRS

Le présent communiqué comprend certaines mesures financières non définies par les IFRS qui sont désignées, sans s’y limiter, par les termes « bénéfice d’exploitation », « bénéfice net ajusté », « taux de change constant », « primes et dépôts », « souscriptions », « actif géré », « actif administré » et d’autres expressions semblables. Les mesures financières non définies par les IFRS constituent, pour la direction et les investisseurs, des mesures additionnelles de la performance qui les aident à évaluer les résultats lorsqu’il n’existe aucune mesure comparable définie par les IFRS. Toutefois, ces mesures financières non définies par les IFRS n’ont pas de définition normalisée prescrite par les IFRS et ne peuvent être comparées directement à des mesures semblables utilisées par d’autres sociétés. Se reporter aux rapprochements appropriés entre ces mesures et les mesures définies par les IFRS.

Conférence téléphonique portant sur le troisième trimestre

La conférence téléphonique et la webémission portant sur le troisième trimestre de Lifeco auront lieu le 2 novembre 2017 à 15 h 30 (heure de l’Est). On peut y accéder par le site www.greatwestlifeco.com ou par téléphone en composant le :

  • 416 340-2218 pour les participants de la région de Toronto;
  • 1 866 225-0198 pour les participants du reste de l’Amérique du Nord.
  • Les participants dans le reste du monde sont priés d’utiliser le numéro de téléphone pour leur région qui figure sur le site Web suivant : https://www.confsolutions.ca/ILT?oss=1P49R8662250198.

Il sera possible d’écouter la conférence téléphonique en différé du 2 au 9 novembre 2017. Pour ce faire, il suffit de composer le 1 800 408-3053 ou le 905 694-9451 à Toronto (code d’accès : 7905788#). Il sera possible de visionner la webémission archivée sur le site www.greatwestlifeco.com à partir du 2 novembre 2017 jusqu’au 1er novembre 2018.

Des renseignements supplémentaires sur Lifeco, y compris les plus récents états financiers consolidés intermédiaires non audités, le rapport de gestion intermédiaire et les attestations du chef de la direction et du chef des services financiers, seront déposés sur SEDAR, à l’adresse www.sedar.com.

Pour de plus amples renseignements :

Relations avec les médias :
Tim Oracheski
204 946-8961
Courriel : timothy.oracheski@gwl.ca


Relations avec les investisseurs :
Deirdre Neary
416 552-3208
Courriel : deirdre.neary@gwl.ca
 

Téléchargements